iQFoil
La NeilPryde RS:X, série olympique depuis les Jeux d'Athènes en 2008, laissera la place à une planche à foil, la Starboard iQFoil aux prochains Jeux de Paris en 2024.

Le matériel est arrivé en début d'été et le premier regroupement national a été organisé en juillet à l'ENVSN.

Pierre Noesmoen

 

Pierre Noesmoen, conseiller technique national "planche à voile" et entraîneur national jeunes sur iQfoil coordonne ce 1er stage national du 10 au 19 juillet, qui rassemble 21 garçons et 8 filles presque tous équipés du matériel olympique.

 

 

 

Objectifs

  • Découvrir le support, comment on peut le régler, dans quelles conditions on peut naviguer
  • Réaliser un état des lieux de ce qui fonctionne bien et de ce qui fonctionne moins bien
  • Etablir un protocole de mesure avant et après la navigation

une Dynamique de collaboration entre tous les coureurs pour avancer ensemble

Ce stage sera suivi d'un regroupement à Marseille pour préparer le premier championnat d'Europe mi août à Silvaplana en Suisse, suivi du Championnat du monde fin octobre au lac de Garde.

Il a la particularité de mixer les planchistes "traditionnels" issus de la filière RS:X (Louis Giard, Pierre Le Coq, Hélène Noesmoen, Lucie Belbeoc'h...) et les coureurs du circuit PWA tels que Nicolas Goyard, champion du monde windfoil 2019 et Alexandre Cousin.

Nicolas Goyard
Nicolas Goyard : "Ce qui est intéressant, c’est de retrouver une monotypie et aussi de faire la connexion entre deux mondes : l'olympisme et la PWA, de découvrir de nouvelles façons de fonctionner sur l'eau, des nouveaux angles, des nouvelles vitesses, un nouveau matériel à optimiser. C'est une super avancée qui donne envie."

Julien Bontemps
Julien Bontemps, entraîneur et coureur en windfoil : "Tout le monde est un peu excité par ce nouveau support,  on est en train de mesurer et de voir comment on peut utiliser ce matériel. On a de super conditions pour tester, on s’aperçoit que le matériel est super performant. Des coureurs sont équipés d'autres marques et on peut voir que le matériel est très compétitif. Des foils raides et rapides, performants au près et au travers sur des parcours de slalom. Il y a quelques ajustements à faire au niveau technique mais globalement, on est très satisfaits."

Une belle équipe qui a le sourire, un nouveau souffle pour la planche à voile

Pour aller plus loin

Article et vidéo de Philippe Eliès (Le Télégramme)

Interview d'Hélène Noesmoen (Ouest-France)

Vidéo d'Overlap Prod :