Groupe Saclay
Nous avons eu le plaisir d'accueillir à nouveau la Beg Rohu summer school organisée par l'IPHT (Institut de physique théorique, annexe du CEA de Saclay).

La tenue de cette 13ème édition est restée suspendue aux décisions sanitaires jusqu'au dernier moment. La jauge a été limitée à 50 participants, 44 étudiants et 6 intervenants. Les restrictions de déplacement ont modifié l'origine géographique des participants : peu d'americains présents malgré de nombreux postulants, pas de japonais, pas d'israéliens (en raison du conflit avec la Palestine), une majorité d'étudiants français, italiens et anglais. "Il s'agit d'une victoire malgré tout car c'est l'une des premières universités d'été à se tenir en présentiel dans le monde." (Giulio Biroli, organisateur)

wind & physics

Pour la partie "physics"

Le thème de l'Université d'été était : Mécanique statistique et phénomènes émergents en biologie avec au programme :

  • N. Brunel : Modèles de mémoire dans les réseaux de neurones
  • A. Cavagna : Comportement collectif dans les systèmes biologiques
  • S. Ganguli : dynamique neuronale complexe et analyse de données de grande dimension
  • F. van Wijland : Méthodes pour la mécanique statistique hors équilibre
  • Séminaires et conférences courtes : M. Barbier, J.-P. Bouchaud, S. De Monte, J. Tailleur, E. Vanden-Eijnden

Pour les profanes, voici les explications de Giulio Biroli : "il s'agit d'étudier les aspects interdisciplinaires de la physique statistique en biologie. En biologie, il y a des phénomènes collectifs, que ce soit au niveau du cerveau, de l'étude du mouvement des bactéries ensemble, des neurones ensemble ou le mouvement des animaux ensemble. Tous ces aspects collectifs peuvent être traités avec des idées qui viennent de la physique statistique. Même si les problématiques sont différentes, il y a un socle commun."

Les intervenants viennent de la biologie ou de la physique statistique. L'objectif de cette "summer school" est double : fournir aux participants une connaissance solide et avancée des principaux thèmes de la physique statistique, mais aussi donner lieu à des interactions entre chercheurs confirmés. Idéalement, le résultat de chaque session sera une impulsion dans les sujets de recherche couverts par les conférences à la fois en raison de l'excellente formation et de l'émergence d'interactions fructueuses entre les participants.

Pour la partie "wind"

Les après-midis étaient consacrés à la navigation. Les stagiaires étaient répartis entre catamaran, dériveur, planche à voile et sport-boat. Ils ont bénéficié de conditions idéales pour les activités nautiques, soleil chaque jour et vent progressif tout au long de chacune des deux semaines. Les activités étaient encadrées par les stagiaires du DEJEPS voile réservé aux sportifs de haut niveau (Matthieu Girolet, Yun Pouliquen, Aurélien Barthélémy, Clémentine Hilaire, Loïc Hélies, Théo Revil, Aristide Giroud, Noah Chauvin et Titouan Pétard), sous la supervision des profs de l’ENVSN (Claire de Nomazy, Jean-Jacques Dubois, Eric Flageul, Gwen Kérisit et David Alexandre).

En bonus : le week end entre les deux semaine, les participants ont navigué jusqu'à Houat, encadrés par David et Gwen.

Saclay 7.5Saclay cataSaclay LaserSaclay PAV

Merci à Eric Flageul et Giulio Biroli pour les photos

 

L'histoire. Une université d'été atypique

année du cinquantenaire
L'université d'été du Beg Rohu est née en 1984, de la passion de son organisateur, Claude Godrèche, pour la physique et la voile. Ces deux mondes, qui demandent tous deux beaucoup de travail, de réflexion et de concentration, se rencontraient sur la presqu'île de Quiberon où des cours de physique statistique étaient donnés pendant un mois chaque été. Au fil des années, l'école a acquis le surnom de "Beg Rohu" en raison de son emplacement à l'École Nationale de Voile. Cette université d'été a eu lieu jusqu'en 1997 avec des caractéristiques inhabituelles qui ont contribué à sa popularité : longues conférences (18 heures), conférences données en français, cours de voile l'après-midi. La plus grande force de ce séminaire résidait dans le haut niveau scientifique et pédagogique des conférences combiné au merveilleux site de Beg Rohu et la possibilité d'apprendre et de s'entraîner à la voile pendant l'après-midi.

En 2007, G. Biroli et A. Lefévre décident de redonner vie à cette Beg Rohu summer school, avec l'aide de son créateur Claude Godrèche, dans un format légèrement modifié, comprenant des cours en anglais et une durée de deux semaines seulement.

Découvrez nos dernières actualités

Ecole Nationale de Voile et des Sports Nautiques
Beg Rohu
56510 Saint-Pierre Quiberon
Tel: 02-97-30-30-30  |  Fax: 09-72-52-56-98

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que NotAllowedScriptReCAPTCHA, Google NotAllowedScriptMaps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.