logo envsn

Ecole Nationale de Voile et des Sports Nautiques

icon facebook 2  icon tweeter 2

bandeau gc32

Reportage de Thierry Poirey, à Kiel

samedi 23 juin

nono au vent
Quelle insolence ce Damien y compris dans un vent plus léger mais toujours aussi froid et humide ! Rarement sa domination a été aussi forte depuis ses premiers bords en 2.4 en 2002 (je vous laisse compter…) Aujourd’hui, son compteur enregistre juste deux points de plus, soit encore deux victoires de manches devant l’Allemand Kröger puis le Norvégien Erikstad.

La maîtrise semble totale sur les départs, les bords de près, les bords de portant, les passages de marque, sans vouloir énumérer tous les critères de performance…

Ses huit points d’avance sur Heiko Kröger seront confortables pour jouer sereinement la Medal Race de demain, la manche à double point. Je vous fais grâce des calculs, mais si L’Allemand gagne, Damien ne doit pas finir 5ème et au-delà. Bien sûr, tout est possible mais gageons sur l’expérience de Damien pour « assurer ».

Pour cette Medal Race avec les 10 premiers du classement général, nous retrouvons Xavier 7ème , suivi de Bruno  8ème. Le premier contrat est rempli pour Xavier malgré son abandon lors de la 2ème manche du jour, suite à une manille de drisse de génois qui avait décidé de rendre l’âme. Il était pourtant parti pour réitérer une place dans les 8 premiers.

Bruno limite les dégâts en finissant 9 et 10 et sera soulagé de courir demain avec une météo plus clémente entre 9 et 13 nds prévues.

Mathieu avait le sourire en naviguant dans une flotte un peu moins compacte que d’habitude, lui offrant des plus grandes opportunités tactiques. Il signe aujourd’hui ses meilleures manches en finissant 13ème et 16ème. En revanche Luc est abonné aux places de 20ème car peu inspiré mais aussi en peine de cap-vitesse.

 

dimanche 24 juin

coupe vainqueur
Et un titre de plus dans le CV de Damien !
Cette dernière journée en Medal Race a permis à Damien d’enfoncer un peu plus le clou en signant une 8ème victoire de manche et d’empiler encore un titre de Champion…. Champion d’Europe Paravoile 2018 dans la série du monoplace 2.4.

La Medal Race à double point d’une durée très courte de 25 minutes en arbitrage direct requiert encore d’autres qualités aux régatiers : on peut rajouter le stress des « doubles points » qui peuvent chambouler le classement, la densité forcément accrue de la flotte avec les dix premiers réunis sur un tout petit parcours à deux tours, la vigilance obligatoire aux règles de courses avec les arbitres qui vous suivent à « la culotte », les spectateurs, etc.
Sous un ciel gris, un crachin Allemand et un vent de 7 à 11 nds , la flotte au départ était très compacte au Comité de Course. Bruno lança le premier pendant que Damien au même niveau, bloquait son adversaire direct Heiko Kroger contraint d’attendre que la piste se dégage… Xavier un peu pressé part à gauche à la bouée un peu à l’écart des débats.
Toujours très à l’aise en vitesse, Damien joue bien les bascules de vent et le contrôle des adversaires. Le Norvégien Bjornar passe en tête suivi aux talons par Damien qui ne lui laissera pas la victoire. Bruno enchaîne à la 7ème place dans le paquet tandis que Xavier ferme la porte (sic). Il est amusant de constater que leur place d’arrivée correspond à leur position au classement général mixte (valide-handi), Xavier 7ème et Bruno 8ème. Rappelons que ce championnat était ouvert aux valides, soit 22 barreurs en paravoile et 18 en valide. Seuls un Allemand et un Suédois en valides passent dans les dix premiers. Finalement, le seul changement dans le classement sera l’inversion entre le Norvégien (2ème à la manche) et l’Italien qui enfreint une règle de course au passage de la marque au vent. Cela sera le seul coup de sifflet des arbitres qui n’ont pas mis longtemps à montrer le pavillon rouge obligeant Antonio Squizatto d’effectuer une pénalité d’un tour.

Dans l’autre flotte constituée du 11ème au dernier pour une dernière manche classique, Mathieu réalise une 10ème place et rentre juste 20ème au général en plein milieu de tableau. Compte tenu de son manque total d’entraînement en 2.4 cette année en raison d’étude à l’étranger, c’est bien mais il peut mieux faire. Quand à Luc, il se « perd » et manque la ligne d’arrivée et par là-même recule à la 22ème place.

La prochaine épreuve majeure sera le Paraworld aux USA du 17 au 22 septembre à Sheboygan sur le lac Michigan. La France sera présente dans la série 2.4 et Hansa avec nous l’espérons un maximum de nations, afin de prouver aux instances Internationales toute la légitimité du retour de la voile Paralympiques aux Jeux Paralympiques.

La délégation FRA en 2.4 vous salue et vous remercie pour vos soutiens.

 

Nos coordonnées

Ecole Nationale de Voile et des Sports Nautiques
Beg Rohu
56510 Saint-Pierre Quiberon
Tel: 02-97-30-30-30  |  Fax: 09-72-52-56-98

Restez informé de l'actualité de l'ENVSN

logo ministere Fond Social Européen