logo envsn

Dans le cadre des engagements éco-responsables des gestionnaires de grands équipements sportifs et sites d’accueil. L’ENVSN s'est engagée, comme tous les établissements du ministère des sports dans une démarche éco-responsable autour du développement durable. Une charte a été signée avec le fond mondial pour la nature (WWF), présidée en France par une voileuse, Catherine Chabaud.

Concrètement à l'ENVSN

La politique en matière de développement durable est timide, mais réelle ; elle a été initiée depuis quelques années ; elle se développe et s’organise sous 2 impulsions

  • L’association des personnels, l’ENVie
  • La direction par le Secrétariat Général, les Services Techniques

Elle se développe avec deux messages forts :

  1. Je vis ici, donc j’agis

Le premier axe, c’est la volonté de trier les trop multiples déchets. Elle s’inscrit dans la dynamique impulsée par la communauté de communes Auray Quiberon Terre Atlantique et son message fort "Je vis ici, donc j’agis".

  1. Les sports nautiques sont accessibles

Le second axe fort, c’est l’ouverture vers l’extérieur et l’accueil des publics les éloignés de la pratique. Population carcérale, public féminin… Les Oursons, jeunes patients hospitalisés de l’hôpital Robert Debré en sont une belle illustration. L’hôpital se déplace tous les ans en bord de mer avec la régate des Oursons ; dans ce cadre, plaisanciers et personnels s’engagent

Les actions :

Restauration

La part belle offerte ici par le poisson limite, de fait, la part de la viande dans les menus. Il est ici question de bien manger ; un Affichage bien-manger vient rappeler les grands principes au restaurant au vu de tous.

Mobilité

Une voiture électrique est à disposition du département logistique et maintenance, essentiellement pour des déplacements sur site.

Le co-voiturage est effectif depuis Vannes, mais aussi depuis Auray . Des personnels viennent à pieds, d’autres à Vélo, même de loin.

Le tire-bouchon, petit train opérationnel pour les mois de juillet et aout est une réelle opportunité, pour tendre vers une approche multimodale des transports.

Déchets

DD saison 1 webTout est donc aujourd’hui, propice au recyclage :

Un plan de l’école présente la distribution des dépôts de déchets ainsi que l’emplacement des fontaines à eau.

La benne « tout-venant » est supprimée fin 2019. Elle recueillait pour grande partie des cartons. Elle est remplacée par de multiples solutions alternatives :

  • Recyclage des cartons avec une presse à cartons pour environ 300 kilos de cartons/année
  • Recyclage du Papier, avec poubelles dédiées dans chaque salle et bureau de l’école. L’association ENVie se charge de la collecte. Initialement déléguée à La Poste, le traitement du papier se fait actuellement par l’association Feuille d’érable
  • Recyclage du Verre avec 3 containeurs dans l’établissement ; l’installation d’une procédure de dépôt de verre à la cafétéria est imminente.
  • Recyclage du Plastique avec 3 containeurs ; un sac de récupération logoté ENVSN est disponible dans chaque classe et bureau
  • Recyclage piles se avec des petits cartons déposés ici et là, mais surtout à l’accueil du bâtiment formation

Une campagne d’alternative aux tasses, assiettes plastiques non recyclables est engagée ; dans cette logique, les machines à café auront le choix, avec et sans gobelet, grâce à l’entreprise Alré.

Chaque stagiaire de la formation professionnelle se voit remettre symboliquement un gobelet lavable à son entrée en formation. Des gourdes, mugs siglés ENVSN seront vendus prochainement à la cafétéria avec les gobelets lavables déjà disponibles.

En cours de formation :

Pour 2019, dans le cadre des croisières embarquées et sur toutes actions en itinérance, les stagiaires et leurs encadrants en kayak et voile ont cherché à limité leurs déchets et à les peser en fin de la croisière ; un challenge sera ensuite relevé pour des actions de même type pour les formations à venir.

Le service technique trie ferraille, bois, huile de vidange dans des espaces dédiés à cet effet derrière les bâtiments de la maintenance.

L’espace de Dépôt solidaire via La Croix Rouge locale existe encore, il y a lieu d’élargir encore ce type d’échanges.

Les déchets alimentaires sont questionnés, leur recyclage n’a pas été réglé ; la solution du compost, interrogée, n’a pu être rendue opérationnelle pour l’instant faute de possibilités pour utiliser ce compost en interne. Des solutions peuvent être à l’externe proche.

Les dépôts de déchets sont distribués de façon plutôt anarchique jusqu’à présent. Avec l’aide d’Aqta, une nécessaire rationalisation est en cours.

Le diagnostic de l’existant ; Ce qui est aujourd’hui mesuré :

Progresser, c’est être en capacité de mesurer les progrès…

  • Le nombre de photocopies
  • Le volume des serveurs, nombre d’octets stockés (service informatique)
  • Le tonnage papier
  • Le tonnage carton
  • Le tonnage ferraille
  • Les couverts et assiettes non recyclables achetés
  • Le tonnage verre (secrétariat général)
  • La consommation d’eau
  • La consommation d’électricité
  • La consommation de chauffage (agence comptable)
  • Un tableau de bord mesurera ces progrès

Espaces verts,

Les produits phytosanitaires sont progressivement supprimés. Une convention avec le lycée professionnel de Kerplouz est signée depuis quelques années. Le lycée intervient une semaine par an pour entretenir le domaine.

L’ENVie initie des aménagements de quelques espaces verts avant une opération embellissement du site ouverte à tous les personnels, validée par la direction.

Les résidus issus de l’élagage des arbres sont reconditionnés en paillage pour être vendu comme bois de chauffage.

Un containeur espace vert a été mis en place en 2019.

Energies, fluides,

Un puits fournit l’eau pour le rinçage des bateaux

 Accessibilité

De nombreux handicapés sont déjà accueillis sur un site qui s’y prête. De gros travaux en 2018 ont permis d’améliorer encore leur accueil. L’ENVSN bénéficie également des installations de l’ancien pôle handivoile, avec des bateaux dédiés (2.4, Sonar), mais également des aménagements au Port Haliguen (grue de mise à l’eau fauteuil, plate-forme d’accès élargi, catway élargi). Un fauteuil de mise facilite l’accès à la plage

Accueil du public

  • De nombreux publics atypiques sont accueillis dans le cadre des formations aux métiers du nautisme, comme les publics handisport. Les stagiaires du BPJEPS surf, par exemple, initient des personnes de l’I.M.E. de Kerdiret et des enfants du service pédiatrique du Centre de Kerpape à la pratique du surf sur les plages de Guidel. Des détenus sont également initiés au surf par ces mêmes stagiaires.

Impact économique et social,

De nombreux partenariats sont tissés avec des structures sociales proches, des centres aérés, CLSH, des écoles primaires pour des initiations au cerf-volant, Saint Pierre Quiberon, Pluneret, Quiberon…

Des journées thématiques par formation visent à mieux connaître, à mieux comprendre les spécificités des publics supports un peu plus éloignés des pratiques nautiques :

  • Journées public féminin
  • Journées handisport
  • Journées détenus
  • Journées lycées et collèges Auray, Carnac, Vannes

Ancrage territorial,

L’ouverture aux clubs locaux se fait par conventions ; mise à disposition de la salle de gym, de salles de réunion, de la salle informatique. Le point fort, c’est la mise à disposition des matériels nautiques pour soutenir l’organisation d’évènements.

L’école est située à proximité immédiate de Dunes Sauvages Gâvres Quiberon, Grand Site labellisé en 2019, ce qui se traduit par de multiples actions :

  • Echange dans les formations avec journées de découvertes du site, participation à des travaux d’entretien.
  • Organisation de séminaire en partenariat avec le groupe Sport, Mer et Littoral
  • Accords avec AQTA, communauté de communes sur des formations, des évènements, des séminaires

En outre, dans ce double cadre, des relations sont en cours avec les conchéiculteurs et le comité des pêches pour faciliter l’utilisation d’espaces partagés.

La Communication :

L’action trimestrielle/semestrielle est relayée par une liste de diffusion à tous les personnels. Un espace sur le serveur est identifié Développement Durable qui compile de nombreuses ressources sur ce thème.

Le site internet de l’école présente la carte du site avec les espaces dépôts repérés, les actions du groupe Développement durable de l’école

Poursuite de l’effort sur l’accueil du bâtiment formation avec ces nombreux espaces de récupération : piles, gobelets, matière plastique… mais aussi flyers fournis par AQTA.

Affichage type sur toutes les salles de cours, particulièrement à l’accueil du bâtiment formation et à la cafétéria.

 

L’IUEM, l’ENVSN : 2 cultures, une volonté partagée

Les conflits d’usages existent sur nos sites de pratique. Pour mieux connaître et échanger entre utilisateurs du littoral, un partenariat est engagé depuis quelques années avec l’Institut Universitaire de l’Environnement et de la Mer de Brest.

Le master EGEL vise à former les futurs acteurs du littoral, capables d’en appréhender globalement les enjeux de gestion environnementaux et sociétaux, principalement tournée sur l’acquisition de bases scientifiques nécessaires à une bonne connaissance des milieux littoraux et marins.

La multiplication récente des textes liés à la gestion de la mer et du littoral (Grenelle de la Mer, DCSMM, Stratégie maritime française) vise à répondre aux enjeux liée à l'émergence de nouveaux usages, notamment énergétiques et au développement durable des activités maritimes dans toute leur diversité, qu'elles soient professionnelles ou de loisir, ainsi qu'aux grands enjeux environnementaux qui en découlent. Les activités sportives de nature interrogent particulièrement ces étudiants et il est donc particulièrement intéressant que ces deux populations qui traditionnellement s’ignorent, puissent se rencontrer.

Le principe est un échange entre les étudiants de cet institut et les stagiaires des BPJEPS Plaisance, Kitesurf et Surf de l’établissement, voire les tuteurs associés à ces formations

D’une part, les étudiants brestois sont invités comme public support pour les BPJEPS et d’autre part, ces mêmes étudiants leur proposent une sensibilisation à différentes problématiques liées à l’environnement, cœur de leur formation à l’IUEM. Ces rencontres s’organisent au travers

  • De conférences :
    • De l’intérêt de la prise en compte des perceptions et des représentations du littoral pour sa gestion 
    • Les mammifères marins sur mon spot ! C-monspot est un site développé en partenariat avec l’ENVSN.
  • De visites sur site organisées conjointement avec le Grand Site est les masters
    • Chaque site de pratique fait l’objet
    • Ancrage territorial de la démarche, avec une sensibilisation sur la zone particulière de Quiberon, insérée dans le grand site dunaire Dunes Sauvages
  • De jeux de rôles, en salle et sur le terrain animés par les masters portant sur :
    • La pollution du littoral, qualité de l’eau, plastiques
    • Les conflits d’usages au travers la gestion intégrée de la zone côtière : une mise en scène d’un débat qui rassemble un certain nombre d’acteurs impliqués (politiques, acteurs économiques, adhérents clubs sportifs, pratiquants libres, adhérents d’associations de protection de la nature….)

Les thèmes sont renégociés annuellement par les coordonnateurs de formation

Une démarche ancrée dans les territoires ?

Les contenus d’Education au Développement Durable dans les formations.

L’entrée dans la dynamique du développement durable se fait actuellement prioritairement par son volet environnement. Elle repose sur des actions de formation menées sur le terrain avec AQTA (comité des pêches, conchéiculteurs) et Dunes Sauvages

Les SHN, en kayak, en surf et en voile se voient proposer des formations dédiées. De nombreux liens existent, cours en ligne, quizz, mettent en avant des ressources liées à ces problématiques de formation.

 

 

 

Ecole Nationale de Voile et des Sports Nautiques
Beg Rohu
56510 Saint-Pierre Quiberon
Tel: 02-97-30-30-30  |  Fax: 09-72-52-56-98

logo ministere Fond Social Européen